مقالات مختارة

Turquie: Une eglise syriaque rouvre ses portes apres cent ans de fermeture   13/09/2012

C’est suffisamment rare pour être signalé. Pendant que nos amis musulmans réclament toujours plus d’argent public français pour construire toujours plus de mosquées en France, nos frères chrétiens d’Orient attendaient depuis une centaine d’année pour ouvrir de nouveau une église fermé par les ottomans.

L’entreprise de déstabilisation du Moyen Orient touche la Syrie et a des répercutions sur le voisin turque, notamment avec les milliers de réfugiés qui montent vers le nord. Ces derniers jours, un groupe interparlementaire de l’Union Européenne a montré la volonté d’amener la Turquie à la reconnaissance de l’extermination des Chrétiens sous l’Empire ottoman. Le pouvoir islamo-maçonnique en place n’a rien à craindre d’une ou deux églises réouverte, c’est tout à fait clair. Quand on sait toutes les spoliations qu’a subit l’Eglise grec, la poursuite du processus d’occupation de Chypre (membre de l’UE!), n’allons pas croire que cet épiphénomène va changer la donne actuelle!

Après une bataille judiciaire de neuf ans, les syriaques ont obtenu de pouvoir de nouveau célébrer le culte dans une église qui avait été fermée au moment du génocide, il y a près de cent ans, à Adiyaman, capitale de la province du même nom, et siège métropolitain syriaque.

Des centaines de syriaques venus de Turquie et de pays voisins (Syrie et Irak, sans doute) ont participé à la reconsécration de l’église métropolitaine Saints Pierre et Paul, et à la liturgie qui a suivi, célébrées par le métropolite d’Adiyaman et celui d’Istanbul.

رابط


عودة

Fotbalove Dresy futbalove dresy na predaj maglie calcio online billige fotballdrakter billige fodboldtrøjer maillot de foot personnalisé